En cours
A Venir
Billetterie
Collections en ligne
Actualités
Boutique
Restaurants et privatisation

16.06.2021

Prêt de "L’Eté sans bras" au Musée Maurice Denis

La Fondation Dina Vierny – Musée Maillol est heureuse d’annoncer le prêt d’une œuvre majeure de Maillol du 12 mai 2021 au 29 mai 2022 dans le jardin du musée départemental Maurice Denis à Saint-Germain-en-Laye.

Maurice Denis, à l’origine de la commande de « L’Eté »

Aristide Maillol, L’Eté sans bras, 1911. Bronze. 162,5 x 50 x 33,5 cm. « 2/4 A »; « E. GODARD Fondeur Paris ».

Une profonde fraternité artistique a lié Maurice Denis et Aristide Maillol, qui se sont encore rapprochés au moment de l’installation du sculpteur à Marly-le-Roi, dans le voisinage de Saint-Germain-en-Laye, en 1903.

Le peintre admirait infiniment l’œuvre de son ami, dont il a soutenu l’activité en favorisant certaines commandes. Ainsi, lorsque le collectionneur russe Ivan Morozov lui demanda d’orner son salon de musique moscovite, Denis, qui en réalisait le décor peint, suggéra de compléter l’ensemble par des statues placées aux angles de la salle : ce seront les quatre saisons de Maillol, aujourd’hui conservées au musée Pouchkine à Moscou.

La statue, qui a pris place sur le théâtre de verdure à Saint-Germain-en-Laye, sous les grands marronniers, rappelle ainsi l’amitié entre les deux artistes et la genèse de cette importante commande. Sa patine vert foncé s’harmonise à merveille avec son environnement dans lequel elle se fond véritablement.

L’emplacement choisi répond parfaitement à la volonté exprimée par l’artiste au moment de la conception de l’œuvre : « Je voudrais faire, cette fois, une femme vue comme à travers une lumière tamisée, une statue qui ne s’impose pas à l’œil. [….] je voudrais qu’on ne la voie que quand on veut bien la regarder, tenez, comme les arbres : on voit un arbre quand on le regarde, mais quand on ne le regarde pas, il ne s’impose pas. Les statues de Phidias [le plus célèbre des sculpteurs antiques grecs] sont comme les arbres : elles se fondent dans la nature. ».


Salon de musique de Morozov à Moscou, avec « Pomone » et « L’Eté »

La sculpture

Aristide Maillol, « L’Eté », 1910-11, bronze, 162,5 x 50 x 33,5 cm, Musée Pouchkine, Moscou

« L’Été » de Maillol commence par un torse sans tête ni bras ni jambes, puis devient à travers des essais en 1911 la sculpture « L’Été sans bras », œuvre presque définitive de « L’Été », mais combien plus attractive pour Maillol qui n’aimait pas les bras qu’il sculptait en toute dernière extrémité. « Les bras cachent les profils » disait-il. Cela se perçoit ici par la composition qui permet une plus complète liberté de déhanchement qui anime la figure et semble la faire traverser par une ondulation du torse vers le bas du corps.

Il compléta ainsi la sculpture avec des bras la même année pour la commande de Morozov, mais « L’Été » sans bras resta longtemps sous forme de plâtre dans son atelier de Marly (elle y était encore en 1934).

Celle déposée à Saint-Germain-en-Laye est un tirage réalisé à partir de la version sans bras, admirée par Maurice Denis dans le jardin de Maillol en 1911 quand celui-ci organisa une exposition publique afin de présenter la commande. Maillol affirmait :  « Mais il n’y a pas de statue où les bras ne gênent pas. Quel sculpteur oserait même imaginer des bras à la Vénus de Milo ? ». *

Le Musée Maurice Denis

Autrefois demeure du peintre, le musée a été ouvert au public en 1980. Créé à la faveur d’une importante donation consentie par la famille Denis (1500 œuvres), le musée est consacré au peintre et théoricien Maurice Denis, aux artistes symbolistes et nabis et à leur temps.

De par son histoire, son architecture et les collections qu’il abrite, le musée départemental Maurice Denis fait partie des richesses patrimoniales du département des Yvelines. Situé sur le versant ensoleillé de la colline de Saint-Germain-en-Laye, il présente une collection originale d’œuvres d’artistes nabis, symbolistes, postimpressionnistes et du groupe de Pont-Aven dans le cadre privilégié de l’ancienne demeure de l’artiste éponyme. Datée du XVIIe siècle, l’imposante bâtisse, aujourd’hui classée monument historique, est celle d’un ancien hôpital royal construit sous Louis XIV.

Le peintre Maurice Denis fait l’acquisition de cette demeure en 1914 et la nomme « Le Prieuré ». Il y dispose déjà d’un atelier, construit pour lui dans le jardin par l’architecte Auguste Perret en 1912. Il entreprend de restaurer et d’aménager le vieil hôpital ainsi que le jardin qu’il affectionne particulièrement. Devenue un lieu harmonieux, cadre de sa vie familiale, cette maison est aussi un foyer de vie artistique et intellectuelle où il crée une grande partie de son œuvre et reçoit de nombreux amis et élèves.

L’Eté sans bras devant le Musée Maurice Denis à Saint-Germain-en-Laye



*Pour en savoir plus :
Rendez-vous dans le jardin du Musée Maurice Denis autour de l’œuvre, avec Fabienne Stahl, samedi 19 juin à 16h30.




Donation d'une fresque de Judit Reigl

Découvrez notre expositions en cours : Uderzo, Comme une potion magique

DECOUVRIR
Abonnez-vous à notre newsletter

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Musée Maillol, 2021

Mentions légales | CGU | Données personnelles | Gestion des cookies

Musée Maillol, 2021

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Mentions légales | CGU | Données personnelles | Gestion des cookies

Musée Maillol, 2021

01 42 22 59 58

Elisabeth Apprédérisse
eapprederisse@museemaillol.com
01 42 22 57 25

Claude Unger
cunger@museemaillol.com
01 42 22 57 25

Mentions légales | CGU | Données personnelles | Gestion des cookies

Musée Maillol, 2021

Musée Maillol, 2021