The Culturespaces sites
Musées et centres d’art
Monuments historiques
CENTRES D’ART NUMÉRIQUES

Musée Maillol

Fondation Dina Vierny

Un immeuble culturel et festif

En 1951, les frères Prévert ouvrent un cabaret, La Fontaine des Quatre-Saisons, dans la grande salle d’exposition à colonnes du rez-de-chaussée. Boris Vian, habitué du lieu, y crée Le Déserteur ; Francis Blanche présente ses sketches ; les Frères Jacques, Yves Montand chantent les poèmes de Prévert mis en musique par Kosma. Une pléthore de jeunes artistes y font leurs débuts : Maurice Béjart, Guy Bedos, Pierre Perret, Jean Yanne, Philippe Clay, Jacques Dufilho…

French

Des locataires célèbres

Au XIXe siècle, l’immeuble abrite des noms célèbres, comme le poète Alfred de Musset qui a longtemps vécu là avec sa mère. Le peintre Paul Jacques Aimé Baudry y occupe également un vaste atelier dont le volume, fidèlement conservé lors des travaux d’aménagement du musée, abrite aujourd’hui les sculptures grandeur nature de Maillol, au second étage.

French

La fontaine des Quatre-Saisons

En 1739, les religieuses du couvent des Récollets cèdent gracieusement à la ville un emplacement pour l’édification d’une fontaine monumentale au cœur du faubourg. Edme Bouchardon, sculpteur ordinaire du Roy, crée la majestueuse fontaine des Quatre-Saisons édifiée de 1739 à 1745 à la gloire de la Ville de Paris. Elle forme aujourd’hui une avant-scène magistrale à la façade du musée. L’ensemble fut classé monument historique dès 1862.

French

Le musée d'hier à aujourd'hui

Maillol face au Louvre

Dina Vierny et Lucien Maillol font don à l'État de sculptures de Maillol. André Malraux, ministre des Affaires culturelles, décide d’en installer 18 dans le jardin du Carrousel, face au Louvre. C’est un véritable « musée Maillol en plein air ». 

French

Décès d'Aristide Maillol

Le 15 septembre 1944, Maillol souhaite rendre visite à Raoul Dufy, à Vernet-Les-Bains. Le docteur Nicolau le conduit en voiture mais les deux hommes sont victimes d’un accident. Maillol est blessé à la mâchoire. Il ne peut plus parler. Il meurt chez lui d’urémie, à Banyuls, le 27 septembre.

French

Un retour aux sources

Maillol se retire à Banyuls en septembre 1939. Il fuit la folie des hommes. Il vit seul dans la montagne et revient à la peinture. Il commence sa dernière statue, Harmonie, qu’il ne terminera pas. Il travaille au recensement de son oeuvre avec Dina Vierny. Maillol peint et dessine beaucoup.

French

Pages