Les sites Culturespaces
Musées et centres d’art
Monuments historiques
CENTRES D’ART NUMÉRIQUES

Décès d'Aristide Maillol

Le 15 septembre 1944, Maillol souhaite rendre visite à Raoul Dufy, à Vernet-Les-Bains. Le docteur Nicolau le conduit en voiture mais les deux hommes sont victimes d’un accident. Maillol est blessé à la mâchoire. Il ne peut plus parler. Il meurt chez lui d’urémie, à Banyuls, le 27 septembre.

Français

Un retour aux sources

Maillol se retire à Banyuls en septembre 1939. Il fuit la folie des hommes. Il vit seul dans la montagne et revient à la peinture. Il commence sa dernière statue, Harmonie, qu’il ne terminera pas. Il travaille au recensement de son oeuvre avec Dina Vierny. Maillol peint et dessine beaucoup.

Français

La rencontre avec Dina Vierny

En 1934, Aristide Maillol, au sommet de sa gloire, rencontre Dina Vierny alors âgée de 15 ans. Elle devient vite son modèle et sa précieuse collaboratrice et le restera jusqu'à sa mort. Entre 1937 et 1944, Maillol réalise les sculptures monumentales L'Air, La Montage, La Rivière, avec Dina comme modèle.

Dina Vierny œuvrera par la suite pour divulguer auprès d'un large public l'œuvre de Maillol et créer un musée qui lui sera dédié.

Français

Un artiste international

Du 13 avril au 4 mai 1913, se déroule la première exposition personnelle de Maillol hors de France, aux Pays-Bas. Y sont exposés 8 sculptures de très grand format, des modèles en plâtre, Pomone, Flore, 5 dessins et 60 photos d’autres œuvres de Maillol par Eugène Druet. La même année, plusieurs de ses œuvres sont exposées aux Etats-Unis, au célèbre Armory Show. En 1928, il expose à Londres à la Goupil Gallery puis à Berlin, chez Flechtheim. En 1933, une grande exposition est organisée à New York à la Brummer Gallery.

Français

La notoriété

Maillol expose au Salon d’Automne 1910 une statue en plâtre, Pomone, qui aura un succès considérable dans la presse artistique internationale. Le collectionneur russe Morozov l’achète et lui commande trois autres sculptures : L’Eté, Le Printemps, La Flore.
Maillol obtient également la commande du Monument à Cézanne pour la ville d’Aix-en-Provence. Ce monument sera déplacé dans le Jardin des Tuileries à Paris en 1929.

Français

Succès au Salon d’Automne

Maillol vit son premier grand succès au Salon d’Automne en 1905 avec le plâtre de Méditerranée. Kessler a commandé une pierre monumentale de cette oeuvre à Maillol, un haut-relief, Le Désir, puis une sculpture demi-nature, Le Jeune Cycliste. Ses amis, Gustave Geffroy et Octave Mirbeau, lui obtiennent la commande du monument à Auguste Blanqui, L’Action enchaînée. Il fait à Cagnes le portrait de Renoir en 1907 et travaille également à la sculpture La Nuit.

Français

Les débuts de la reconnaissance

Ambroise Vollard organise, en 1902, la première exposition personnelle de Maillol dans sa petite galerie de la rue Laffitte. C’est un rassemblement composite de 33 œuvres, dont l’objectif est d’étonner et de séduire les amateurs d’art. Le marchand d’art Ambroise Vollard lui achète quelques-unes de ces sculptures. Malgré ces ventes, la situation matérielle de l’artiste reste critique. En 1904, Maillol expose pour la première fois au Salon d’Automne. Le critique et historien de l’art Meier-Graefe lui consacre un chapitre de son livre dédié à l’art moderne.

Français

Ses débuts en sculpture

Maillol accueille régulièrement chez lui ses amis les nabis : Maurice Denis, Ker Xavier Roussel, Edouard Vuillard, Pierre Bonnard, et plus tard Henri Matisse. Une étroite amitié unira ces artistes toute leur vie. Maillol se tourne alors exclusivement vers la sculpture. Il réalise des terres cuites que ses amis admirent et qu’ils représentent dans plusieurs de leurs oeuvres. 

Français

Pages