Les sites Culturespaces
Musées et centres d’art
Monuments historiques
CENTRES D’ART NUMÉRIQUES
PARIS

Le musée d'hier à aujourd'hui

1739 La fontaine des Quatre-Saisons

En 1739, les religieuses du couvent des Récollets cèdent gracieusement à la ville un emplacement pour l’édification d’une fontaine monumentale au cœur du faubourg. Edme Bouchardon, sculpteur ordinaire du Roy, crée la majestueuse fontaine des Quatre-Saisons édifiée de 1739 à 1745 à la gloire de la Ville de Paris. Elle forme aujourd’hui une avant-scène magistrale à la façade du musée. L’ensemble fut classé monument historique dès 1862.

1750 La construction des bâtiments du musée

Dans les décennies qui suivirent la construction de cette fontaine, les religieuses entreprennent d’édifier certains des corps de bâtiment dans lesquels sont aménagées aujourd’hui les salles du musée.

1789 Le musée Maillol devient un immeuble d'habitation

A la Révolution, le couvent ferme et est vendu aux enchères. Les différents corps de logis reviennent à des particuliers et font l’objet d’importantes transformations et reconstructions, donnant à la cour, dans les premières années du XIXe siècle, son aspect actuel.

1800 Des locataires célèbres

Au XIXe siècle, l’immeuble abrite des noms célèbres, comme le poète Alfred de Musset qui a longtemps vécu là avec sa mère. Le peintre Paul Jacques Aimé Baudry y occupe également un vaste atelier dont le volume, fidèlement conservé lors des travaux d’aménagement du musée, abrite aujourd’hui les sculptures grandeur nature de Maillol, au second étage.

1861 Naissance d'Aristide Maillol

Aristide Bonaventure Jean Maillol est né le 8 décembre 1861 à Banyuls-sur-Mer (Pyrénées orientales). C’est le quatrième des cinq enfants de Catherine Rougé et de Raphael Maillol, négociant en tissus et propriétaire de vignes. Dès son plus jeune âge, il est confié à sa tante Lucie. Son goût pour l’art se manifeste dès sa petite enfance, et c’est à 14 ans qu’il peint son premier tableau, une marine. Il prend ensuite des cours de dessin au musée de Perpignan et décide de devenir peintre.

1882 Les études à Paris

En 1882,  Maillol a 21 ans et décide de réaliser son rêve : monter à Paris. Il tente à plusieurs reprises l’examen d’entrée à l’Ecole des Beaux-arts où il est finalement admis le 17 mars 1885, dans la section Peinture et Sculpture. Ses maîtres sont Jean-Paul Laurens, Gérôme et surtout Cabanel.
Il connait à ce moment-là une période de grande misère. Sous-alimenté, il tombe malade et sera hospitalisé à plusieurs reprises.

1893 La tapisserie

Dégoûté de l’enseignement des Beaux-arts, très impressionné par l’art de Paul Gauguin et de Maurice Denis dont il fait la connaissance et qui l’encourage, Maillol commence à s’intéresser à la tapisserie. Il expose régulièrement au Salon de la Société Nationale des Beaux-arts où il envoie des tapisseries, des bois sculptés, de petites sculptures, et des terres cuites émaillées. En 1895, il crée à Banyuls un atelier de tapisserie.

1896 Mariage avec Clotilde Narcis

Dans son atelier, il rencontre Clotilde Narcis qui deviendra son modèle. Ils se marient à Paris le 7 juillet 1896. Le 30 octobre naît à Banyuls-sur-Mer le fils unique de l’artiste, Lucien, qui deviendra également peintre.

1900 Ses débuts en sculpture

Maillol accueille régulièrement chez lui ses amis les nabis : Maurice Denis, Ker Xavier Roussel, Edouard Vuillard, Pierre Bonnard, et plus tard Henri Matisse. Une étroite amitié unira ces artistes toute leur vie. Maillol se tourne alors exclusivement vers la sculpture. Il réalise des terres cuites que ses amis admirent et qu’ils représentent dans plusieurs de leurs oeuvres. 

1902 Les débuts de la reconnaissance

Ambroise Vollard organise, en 1902, la première exposition personnelle de Maillol dans sa petite galerie de la rue Laffitte. C’est un rassemblement composite de 33 œuvres, dont l’objectif est d’étonner et de séduire les amateurs d’art. Le marchand d’art Ambroise Vollard lui achète quelques-unes de ces sculptures. Malgré ces ventes, la situation matérielle de l’artiste reste critique. En 1904, Maillol expose pour la première fois au Salon d’Automne. Le critique et historien de l’art Meier-Graefe lui consacre un chapitre de son livre dédié à l’art moderne.

1904 Rencontre avec le comte Harry Kessler

Sur les conseils d’Auguste Rodin, Octave Mirbeau et Maurice Denis, le comte Harry Kessler, un riche collectionneur d’art, rencontre Maillol à Marly. Kessler devient son plus grand admirateur et son mécène. Maillol répétait souvent que cette rencontre fut une des plus belles chances de sa vie. 

1905 Succès au Salon d’Automne

Maillol vit son premier grand succès au Salon d’Automne en 1905 avec le plâtre de Méditerranée. Kessler a commandé une pierre monumentale de cette oeuvre à Maillol, un haut-relief, Le Désir, puis une sculpture demi-nature, Le Jeune Cycliste. Ses amis, Gustave Geffroy et Octave Mirbeau, lui obtiennent la commande du monument à Auguste Blanqui, L’Action enchaînée. Il fait à Cagnes le portrait de Renoir en 1907 et travaille également à la sculpture La Nuit.

1910 La notoriété

Maillol expose au Salon d’Automne 1910 une statue en plâtre, Pomone, qui aura un succès considérable dans la presse artistique internationale. Le collectionneur russe Morozov l’achète et lui commande trois autres sculptures : L’Eté, Le Printemps, La Flore.
Maillol obtient également la commande du Monument à Cézanne pour la ville d’Aix-en-Provence. Ce monument sera déplacé dans le Jardin des Tuileries à Paris en 1929.

1913 Un artiste international

Du 13 avril au 4 mai 1913, se déroule la première exposition personnelle de Maillol hors de France, aux Pays-Bas. Y sont exposés 8 sculptures de très grand format, des modèles en plâtre, Pomone, Flore, 5 dessins et 60 photos d’autres œuvres de Maillol par Eugène Druet. La même année, plusieurs de ses œuvres sont exposées aux Etats-Unis, au célèbre Armory Show. En 1928, il expose à Londres à la Goupil Gallery puis à Berlin, chez Flechtheim. En 1933, une grande exposition est organisée à New York à la Brummer Gallery. La même année une rétrospective lui est consacrée à la Kunsthalle de Bâle.

1934 La rencontre avec Dina Vierny

En 1934, Aristide Maillol, au sommet de sa gloire, rencontre Dina Vierny alors âgée de 15 ans. Elle devient vite son modèle et sa précieuse collaboratrice et le restera jusqu'à sa mort. Entre 1937 et 1944, Maillol réalise les sculptures monumentales L'Air, La Montage, La Rivière, avec Dina comme modèle.

Dina Vierny œuvrera par la suite pour divulguer auprès d'un large public l'œuvre de Maillol et créer un musée qui lui sera dédié.

1939 Un retour aux sources

Maillol se retire à Banyuls en septembre 1939. Il fuit la folie des hommes. Il vit seul dans la montagne et revient à la peinture. Il commence sa dernière statue, Harmonie, qu’il ne terminera pas. Il travaille au recensement de son oeuvre avec Dina Vierny. Maillol peint et dessine beaucoup.

1944 Décès d'Aristide Maillol

Le 15 septembre 1944, Maillol souhaite rendre visite à Raoul Dufy, à Vernet-Les-Bains. Le docteur Nicolau le conduit en voiture mais les deux hommes sont victimes d’un accident. Maillol est blessé à la mâchoire. Il ne peut plus parler. Il meurt chez lui d’urémie, à Banyuls, le 27 septembre.

1951 Un immeuble culturel et festif

En 1951, les frères Prévert ouvrent un cabaret, La Fontaine des Quatre-Saisons, dans la grande salle d’exposition à colonnes du rez-de-chaussée. Boris Vian, habitué du lieu, y crée Le Déserteur ; Francis Blanche présente ses sketches ; les Frères Jacques, Yves Montand chantent les poèmes de Prévert mis en musique par Kosma. Une pléthore de jeunes artistes y font leurs débuts : Maurice Béjart, Guy Bedos, Pierre Perret, Jean Yanne, Philippe Clay, Jacques Dufilho…

1955 Dina Vierny rachète l’immeuble

En 1955, Dina Vierny, modèle et collaboratrice d’Aristide Maillol, achète et habite un appartement dans cet immeuble. Petit à petit, en une trentaine d’années, elle parvient à racheter la totalité des bâtiments.

1964 Maillol face au Louvre

Dina Vierny et Lucien Maillol font don à l'État de sculptures de Maillol. André Malraux, ministre des Affaires culturelles, décide d’en installer 18 dans le jardin du Carrousel, face au Louvre. C’est un véritable « musée Maillol en plein air ». 

1995 Ouverture du Musée Maillol

Après 15 ans de travaux d'aménagement, le musée consacré à Maillol, voulu par Dina Vierny, ouvre enfin ses portes le 20 janvier 1995. Inauguré par le Président de la République François Mitterrand, il présente au public la plus importante collection d'œuvres de l'artiste, et brosse un panorama complet de sa création en sculpture, peinture, dessin, terre cuite et tapisserie. Dina Vierny confie la direction du musée et la gestion des expositions temporaires à ses fils Olivier et Bertrand Lorquin, jusqu’en 2009.

Entre 1995 et 2015, des expositions mettant à l'honneur de grands noms de l'Histoire de l'Art sont organisées : Diego Rivera et Frida Kahlo, Morandi, Basquiat, Bacon, Keith Haring, Poliakoff, Rauchenberg, Bonnard...

2016 Réouverture du Musée Maillol

Le musée, fermé depuis le 15 février 2015, rouvre en septembre  après d’importants travaux avec une exposition qui met à l’honneur l’artiste Ben Vautier.